Back to Frontpage [ Visit the old site ] contact@ifp-fip.org
Nouvelles |

Le FIP renforce son partenariat avec l’Union Européenne Deirdre de Burca, Coordinatrice du plaidoyer du FIP

En 2016, le FIP a signé un accord de partenariat avec l’UE. Les objectifs des accords-cadres de partenariat (ACP) constituent une expression concrète de l’engagement de la Commission européenne à soutenir les organisations de la société civile et les associations des autorités locales en tant qu’acteur de la gouvernance mondiale. Les accords encouragent les acteurs à contribuer à l’élaboration de politiques aux niveaux régional et mondial, surtout pour la formulation et le suivi de lois sur la mise en œuvre et l’adaptation des objectifs de développement durable.

Le FIP est actuellement l’un des 29 partenaires de l’UE qui regroupe une combinaison d’OSC européennes, régionales et mondiales. Les accords-cadres fournissent à ces OSC un accès privilégié à l’UE et des occasions de dialogue régulier avec la Commission européenne concernant des champs d’actions communs.

Chaque année, l’UE convoque un forum au cours duquel les partenaires se réunissent pour discuter de problèmes liés à la coopération au développement et échanger leurs expériences et perspectives. La récente participation du FIP au forum de l’UE 2018 n’est qu’un autre exemple du renforcement des relations entre l’UE et le FIP.

Cette année, le thème du forum était la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Après les observations reçues de la part des partenaires à la suite du forum de l’année dernière, l’UE a accepté d’adopter une approche collaborative pour l’organisation et la planification du forum de cette année. Le FIP a joué un rôle actif dans la coordination des 29 partenaires de l’UE en proposant des sujets et des méthodologies pour ce forum.

Le premier jour du forum de deux jours était réservé exclusivement aux partenaires. Le FIP a agi en tant que modérateur sur le sujet « Localisation et mise en œuvre des ODD ». La directrice du FIP, Magda Elena Toma, était la principale intervenante dans une discussion sur le thème : « Affiner et améliorer les partenariats ».

Au cours de la deuxième journée, le président du FIP, Miguel Santibañez et la directrice de PIANGO, Emele Duitutaraga, étaient les principaux intervenants lors d’un débat riche sur l’Agenda 2030 et la création d’un environnement propice au développement de la société civile. Emele Duitutaraga a également parlé de l’urgence de prendre des mesures pour lutter contre les changements climatiques.

La méthodologie employée dans les ateliers d’un grand nombre de séances du forum a permis au FIP et aux autres ACP en provenance de différentes régions du monde de se réunir et de développer des recommandations pour la Commission européenne. Ces recommandations comprennent des propositions entre autres pour le développement des capacités, un environnement propice, le rôle des délégations de l’UE et le financement de l’UE.

La Commission européenne a accepté qu’il existe d’importants avantages pour les délégations de l’UE à travailler en étroite collaboration avec les ACP sur le terrain. Elle encouragera également les ACP à se concentrer sur les feuilles de route des pays de l’UE et les priorités politiques qui y sont définies: https://www.partnershipforum2018.eu/images/Docs_EN/roadmapcs_0.pdf

Pour terminer, l’UE a proposé aux ACP d’appuyer la fusion du Forum politique sur le développement (FPD) avec le Forum de partenariat à partir de 2019. Cette position pourrait constituer une étape importante dans l’établissement d’un nouveau système de dialogue structuré entre l’UE et ses partenaires.

Le FIP continuera à travailler avec l’Union européenne pour mieux comprendre les besoins et intérêts variés des membres du FIP dans différentes parties du monde afin de consolider ce partenariat.